Announcement

Collapse
No announcement yet.

"Oil Can" Boyd: Not dead part deux

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • "Oil Can" Boyd: Not dead part deux

    Maybe a year or two ago, I had started a thread entitled "Oil Can Boyd, not dead" discussing his return to baseball in the Can-Am league (independant, A). Well, I can now confirm you guys that he still isn't dead. So much so that he's putting together a team of former major leaguers that will spend the summer barnstorming across the US, South America and Europe to create some interest in baseball in the african-american community. He's also planning seminars about baseball history, especially about the Negro leagues, to try to get african-american youths back on the diamonds and back in the ballparks.

    The "Oil Can Traveling All-stars" will also make a stop at Québec's municipal stadium on May 20th to face the Québec Capitales of the Can-Am league. In addition to Boyd, two other former Expos are penned as members of the barnstormers: Delino Deshields and Marquis Grissom.

    Here is the article by La Presse's Marc Antoine Godin on the topic.


    <$TI>Des anciens Expos à Québec
    <$AUT>Godin, Marc Antoine

    <$LEAD>L'ex-lanceur Dennis Oil Can Boyd est en voie de réaliser un rêve qu'il caresse depuis longtemps. Dans quelques semaines, sa nouvelle équipe itinérante, les " Oil Can Boyd Traveling All-Stars " mettra enfin ses activités en branle.

    L'ancien partant des Expos et des Red Sox de Boston, maintenant âgé de 47 ans, a réuni une brochette d'anciens des ligues majeures avec l'objectif avoué de stimuler l'intérêt des enfants afro-américains envers le baseball.

    " Notre calendrier prévoit une vingtaine de matchs aux États-Unis et d'autres en Amérique du Sud et en Europe ", nous a confié Boyd. Mais ses Traveling All-Stars prévoient aussi faire un arrêt à Québec, le 20 mai, afin de disputer un match hors-concours contre les Capitales.

    L'extravagante Canette pourra compter sur deux de ses anciens coéquipiers chez les Expos, Marquis Grissom et Delino DeShields.

    " Avec les années, on est devenus très proches, très bons amis, mentionne Boyd. Ils m'ont vraiment aidé à mettre ça sur pied. "

    D'autres anciens joueurs des majeures, dont Derek Bell, Sam Horn, Ken Ryan et " Mississippi " Mike Smith, ont aussi répondu à l'appel de Boyd, qui désirait former une équipe à majorité noire pour atteindre les visées éducatives de son projet.

    " On veut promouvoir le baseball auprès des jeunes Afro-américains et les ramener au stade ", soutient Boyd, qu'on a vu dans les majeures pour la dernière fois en 1991, dans l'uniforme des Rangers du Texas.

    " Il y a certainement un déclin dans le nombre d'Afro-américains qui évoluent dans les majeures et ça me préoccupe. On a besoin de plus de Willie Mays, plus de Hank Aaron. Le baseball est un sport que l'on pratique depuis 1870. C'est un jeu intellectuel et je veux qu'à travers le baseball, les enfants soient plus concentrés et mieux éduqués. Mais s'ils ne nous voient pas jouer, ils ne pourront pas s'identifier à nous. "

    Boyd parle aussi d'organiser des séminaires sur l'histoire du baseball, et plus particulièrement des Negro Leagues.

    " Les " Oil Can Boyd Traveling All-Stars ", c'est un peu un retour à l'époque où Satchell Paige promenait des équipes des Negro Leagues un peu partout. Ce que l'on fait n'est pas nouveau. C'est un truc vieux de 65 ou 70 ans. "

    <B+>Un réchauffement<B->

    L'événement tombe à point pour les Capitales de Québec, qui donneront plus de détails la semaine prochaine, en conférence de presse. Ils dévoileront par le fait même d'autres activités entourant le début de leur saison.

    " On a été intéressés par leur offre parce que ça pouvait bien faire office de match pré-saison, explique Alexandre Harvey, le directeur général adjoint des Capitales. On ne fait pas vraiment de matchs pré-saison contre les autres équipes de la ligue Can-Am parce que ça implique des coûts. Mais là, ça va nous faire une vraie game avant le début du calendrier, le 24 mai. "

    Les Capitales de Québec ne sont pas inconnus aux yeux d'Oil Can Boyd car, il y a à peine deux ans, il lançait pour Brockton, une autre formation de la Can-Am.

    " Dans les dernières années, les propriétaires de la ligue Can-Am se sont regroupés pour faire quelque chose de bien ", reconnaît l'ancienne vedette, qui est toujours aussi populaire dans la région de Boston.

    " Évidemment, ce n'est pas du baseball de niveau majeur, mais c'est tout de même un bon calibre. En général, les ligues indépendantes comme la Can-Am offrent du bon baseball qui est abordable et qui s'adresse aux familles. "

    En tout cas, le passage de Can, Grip et Bop dans la Vieille Capitale risque d'attirer bien du monde au Stade municipal de Québec...
    From now until the end of September, I'll be chronicling in real time on Twitter the 1946 season of the International league's Montréal Royals, when Jackie Robinson broke the color barrier in professional baseball. Check it out: https://twitter.com/Royals_46season

  • #2
    If anybody can find a schedule of when, where and who Boyd's All-Stars are going to play, I'd greatly appreciate knowing about it.

    Comment


    • #3
      He came to a Red Sox old timers game in my town and was playing shortstop, I got a signed ball.

      Comment

      Ad Widget

      Collapse
      Working...
      X